L'ASVS

Présentation du club

Nom : Association Sportive Vélivole Soissonnaise (ASVS)

Date de fondation : 1969

Nombre de membres par en moyenne : 35-40

Nombre de machines : 8 planeurs + 1 remorqueur

Heures de vol : 1000 / an

Activités : Formation Brevet Pilote Planeur, Vol d’Initiation, Vol à voile

Coordonnées : Aérodrome de Soissons / 02200 Courmelles / Tel : 03 23 74 82 97 / VI : 06 11 69 28 19

Site Web : Lien

L'historique du club



L'époque des pionniers

Avant la seconde guerre mondiale, il n'y avait dans le département de l'Aisne qu'un seul club d'aviation: l'Aéro-Club de l'Aisne, (AéCA), fondé en décembre 1927, présidé par Mademoiselle Suzanne Deutsch de la Meurthe, fille du célèbre mécène de l'aviation Henri Deutsch de la Meurthe et dont le siège se trouvait à Saint-Quentin. Des sections furent implantées, à Soissons en 1933 sous le nom de "Club Aéronautique de Soissons" et à Laon, puis par la suite à Château-Thierry. Au sein de l'aéro-club de l'Aisne, on pratiquait le vol à moteur bien sûr, mais aussi le vol sans moteur (on ne disait pas encore vol à voile) et l'aéromodélisme dans de très nombreuses sections scolaires. La sous-section de vol sans moteur du Club Aéronautique de Soissons, baptisée "Pierre Collin" fut créée en 1934. Son premier président fut Jules ISCHER, mécanicien du pilote Pierre Collin. Les "vols" au-dessus de la piste se mesuraient en secondes et, pour les bonnes journées, en minutes. Le carnet de vol est vite rempli car on effectue plusieurs exercices par jour. Puis venaient l'heure du premier virage et des vols sur la pente au nord de la ville, à portée immédiate du terrain à finesse 5 !

Les vols à moteur se faisaient à bord d'un motoplaneur SFAN offert par Suzanne Deutsch de la Meurthe. Le club acquit également un avion Caudron Luciole biplan et deux planeurs: un AVIA 11a et un Castel 36. Le SFAN fut détruit en 1936, suite à un" atterrissage" sur un tilleul du parc Saint-Crépin!. Quant aux deux planeurs, ils volèrent jusqu'au début de la guerre puis furent cachés chez un menuisier jusqu’en 1944 et subirent les bombardements. Le club possédait en outre un treuil et une voiture de piste. Dès l’hiver 1944, le matériel fut remis en état et les vols reprirent sur le "11 A". C'est surtout grâce à un ingénieur de la navigation, Marcel PIERRE, (voir photo ci-contre) que la pratique du vol à voile s'est développée à Soissons. Devenu président du Club Aéronautique en 1937, il est élevé au grade de Chevalier de la légion d'honneur au titre du Ministère de l'Air. Mobilisé en tant que pilote estafette en 1939, il reçoit une citation pour avoir accompli de périlleuses missions aériennes de liaison avec l'armée de Belgique, en mai et juin 1940. Lors de l'occupation, il est l'un des premiers résistants actifs en se chargeant de faire sauter à l'explosif les portes des écluses de Vauxrot-Cuffies qu'il doit faire ensuite réparer en tant qu'ingénieur de la navigation fluviale.

En 1943, les aéro-clubs étant dissous, Marcel Pierre fonde un club d'aéromodélisme : l'Aéro-club de Soissons, dont il sera le président. Après la guerre, les vols reprennent. Marcel Pierre est président et moniteur jusqu'en 1955, date à laquelle il est affecté à Reims. Il a également été plusieurs années président de la commission vol à voile à la Fédération Aéronautique. septembre 1962 : Jumelage Aéro-club de Soissons-DJK Segelfluggemeinschaft Landau

Les premiers contacts sont établis grâce à Mademoiselle Nicole Janvier, fille du Maire de Soissons de l'époque. La charte de jumelage, une des toutes premières en France, bien avant les accords Adenauer-de Gaulle, est signée par les présidents Bouldoire pour Soissons et Dawo pour Landau. Sur la photo ci-contre, extraite du journal local allemand, on remarque à gauche M. Bouldoire signant la charte en présence de M. Dawo et à droite M. Janvier, maire de Soissons remettant un "vase de Soissons" à son homologue allemand, M. Ecker.

1969 : L'ASVS

En 1969, la section Vol à voile prend son indépendance, et s’élance de ses propres ailes : c’est ainsi que naît notre club : L’Association Sportive Vélivole Soissonnaise (ASVS).

1974 : 1er Landau-Soissons, 360 km en planeur Manfred Spinner, de la DJK Landau réalise le premier circuit Landau-Soissons, en but fixé.

1983 : Partenariat avec AIR-FRANCE

  L'ASVS est associée depuis cette année-là à l'Amicale Sportive d'Air-France (ASAF) et compte parmi ses membres un nombre important de personnels de cette compagnie. Pâques 1983 : les débuts du stage de vol en montagne Au printemps 1983, est mis en place le premier stage de vol à voile en montagne, à Barcelonnette, dans les Alpes de Haute-Provence. L'ASVS ne manquera pas une seule fois ce rendez-vous annuel, devenu une tradition incontournable dans le club.

Avril 1991 : déménagement de l’aérodrome!

Situé à deux pas du centre-ville, entre la rivière d'Aisne et l'Hippodrome, cerné en bout de piste par la piscine municipale côté est et le pont de Pasly côté ouest, le terrain est jugé non conforme à la réglementation aérienne. Il est délaissé au profit d’un nouvel aérodrome construit sur le plateau de Courmelles, à quelques kilomètres à l’ouest de la ville en direction de Paris. La construction des infrastructures (hangars et tour de contrôle) de ce nouvel aérodrome commence en mai 1989. En avril 1991, les installations sont mises à la disposition des associations. Le 13 avril 1991 marque la dernière journée d'activité des planeurs à Soissons-Cuffies. Le transfert des avions et des planeurs à Soissons-Courmelles s'effectuera le lendemain.

1998 : les premiers élèves du Brevet d’Initiation à l’Aéronautique (BIA)

L'ASVS signe une convention avec le Lycée Léonard de Vinci de Soissons dans le but d'organiser, dans nos locaux de l'aérodrome, des cours hebdomadaires, le mercredi après-midi, préparatoires au Brevet d'Initiation Aéronautique. Les quinze premiers élèves sont accueillis d'octobre 1998 à mai 1999 et suivent assidument les cours, assurés par quelques membres de l'ASVS. Le transport en bus du lycée au terrain est assuré par le lycée. En avril 99, les jeunes candidats, encadrés par leurs "professeurs du mercredi" visitent le Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget et la maintenance des avions de ligne d'Air-France à Roissy

2007 : 45ième anniversaire du jumelage avec Landau

45 ans d'une grande amitié vélivole franco-allemande l'Association Sportive Vélivole Soissonnaise et l'Association de vol à voile DJK de Landau célébrés sur un week-end à l’aérodrome de Soissons.



Le club en quelques mots



Le vol à voile est une activité passionnante, qui permet aux humains de réaliser par intelligence ce que font les oiseaux voiliers par instinct : voler sans l’aide d’aucun moyen de propulsion, en utilisant simplement les mouvements atmosphériques.

Le club de vol à voile de Soissons est constitué d’une quarantaine de pilote et instructeurs, une dizaine de planeur, un motoplaneur et un avion remorqueur. Afin de découvrir d’autres régions, le club se déplace chaque année à Barcelonnette (Alpes du sud) pendant les vacances de Pâques. Cela permet d’acquérir les techniques de vol propres à la montagne. De même que pendant l’été les membres du club se rendent à Blois sur les bords de la Loire.

L’ASVS a la particularité d’être associé à l’Amicale Sportive Air France. C’est ainsi que de nombreux navigants et mécaniciens de la compagnie française viennent se détendre au manche des planeurs du club.

L’ASVS est l’un des clubs de vol à voile le plus dynamique de la région Picardie.



Le club en photos







© 2011 ASVS Contact

Il y a eu 73079 visites
18 décembre 2018 .:. 16:18:15